Des congés du bâtiment plus souples en 2020 ?

20 avril 2020

Sept promoteurs immobiliers belges sur dix plaident aujourd’hui en faveur d’un raccourcissement des congés du bâtiment l’été et l’hiver prochains. « À cause de la crise du coronavirus, le secteur de la construction neuve accuse déjà jusqu’à une demi-année de retard. Pour rattraper ce retard, un assouplissement des règles est requis », explique Sven Potvin d’Antonissen Development Group.

Raccourcir les congés du bâtiment

Dans un article paru dans De Tijd le 24 avril 2020, plusieurs promoteurs immobiliers belges lancent un appel pour qu’on assouplisse cette année les congés du bâtiment. La raison est évidente : le secteur de la construction a accumulé un retard considérable dans le contexte de la pandémie de coronavirus. Le confinement et les mesures de distanciation sociale cumulés à la pénurie de main-d’œuvre étrangère et à la raréfaction des matériaux de construction ont engendré des retards estimés de deux à six mois. C’est ce que révèle une enquête menée auprès de seize des plus grands promoteurs immobiliers de Belgique (représentant quelque 2.000 chantiers).

Antonissen Development Group est également favorable à des congés du bâtiment plus souples afin de rattraper le retard. Dans les mois qui viennent, rien que pour organiser le ballet des entrepreneurs et sous-traitants en garantissant la sécurité de tous, il va falloir plus de temps et des mesures particulières.

Sven Potvin, CEO : « Un chantier de construction, c’est une succession de tâches exécutées par différents corps de métiers. Lorsque soudain ce ‘train’ déraille, il n’est pas simple de le remettre en route. Impossible de pratiquer un ‘stop/start’ comme dans les chaînes de production industrielles, notamment à cause des quelques inévitables faillites qu’on devra déplorer et parce que la ‘distanciation sociale’ est plus complexe à mettre en œuvre au stade du parachèvement que lors du gros œuvre. Il va de soi que nous ferons le maximum pour réduire le plus possible ce retard. »

Concrètement, en quoi consisteraient des congés du bâtiment plus souples ? Les promoteurs interrogés souhaitent en tout cas réduire les congés du bâtiment de moitié, voire des trois quarts. La décision finale appartient au gouvernement.

Cliquez ici pour lire l’article complet.

 

 

Partager cet article
Inscrivez-vous pour les dernières nouvelles

Ontvang je gratis exemplaar!

Geef je e-mailadres op en we sturen de gids meteen naar je toe.

Ontvang je gratis exemplaar!

Geef je e-mailadres op en we sturen de gids meteen naar je toe.

  • De smart home gids wordt naar je emailadres verstuurd.
Sluiten Recevoir notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé des dernières nouvelles. Inscrivez-vous maintenant à notre newsletter !

Spontane Sollicitatie

  • Déposer les fichiers ici ou
    Types de fichiers acceptés : doc, docx, pdf.

    Demandez plus d'information

    Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons le plus vite possible.

    • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

    Demandez plus d'information

    Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons le plus vite possible.

    • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
    Antonissen utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur. À l’aide des cookies, des tiers et nous examinons votre comportement de surf sur notre site Internet. Nous utilisons ces informations pour vous montrer des publicités sur mesure en fonction de vos intérêts. En cliquant sur « Ok », vous acceptez l’usage des cookies. Plus d’infos ? Consultez notre politique sur les cookies. Ok, je suis d’accord