Investir dans les résidences-services ? Surtout pas !

03 mars 2017

Les résidences services et les maisons de retraite fleurissent un peu partout en Belgique. On pourrait penser qu’il s’agit d’un bon investissement compte tenu du vieillissement de la population. Et pourtant, ce n’est pas le cas… Voici pourquoi.

1. La demande en résidences-services va diminuer

Un investissement fructueux nécessite une vision à long terme. Et c’est probablement là que le bât blesse dans le cas des résidences-services. A l’heure, la demande en résidences pour les personnes âgées est très élevée, mais elle baissera d’ici quelques années. Le vieillissement de la population des baby-boomers arrivera à son terme, sans compter que le taux de natalité diminue depuis plusieurs années dans notre pays. En d’autres termes, la probabilité que la demande soit toujours aussi grande dans 20 ans est particulièrement faible. Et lorsque l’offre dépasse la demande, les prix chutent.

2. Les résidences-services sont plus onéreuses que les appartements traditionnels

Une résidence-service est un investissement plus onéreux qu’un simple appartement. Elle doit en effet répondre à de nombreuses conditions supplémentaires :

  • Elle doit être entièrement accessible en fauteuil roulant (larges couloirs et embrasures de porte, ascenseur, absence de marches…) ;
  • Elle doit disposer d’un assistant-domicile pour les questions et les problèmes ;
  • Elle doit être équipée d’un espace de rencontre commun ;
  • Elle doit être surveillée 24 heures sur 24 (par exemple via un système d’alarme personnel).

Tous ces aménagements supplémentaires ne manqueront pas d’alourdir la facture de votre investissement.

3. Le droit résidentiel pour les résidences-service n’offre aucune garantie

Vous pouvez acheter une résidence-service et en être propriétaire. Mais vous pouvez aussi opter pour une option sans propriété. Vous bénéficiez alors du droit résidentiel et vous payez une somme convenue en échange de laquelle vous percevez les revenus locatifs de l’habitation. Cela équivaut à acheter une part de la résidence-service.

Le problème de cette approche est le suivant : vous ignorez comment va évoluer l’état du bâtiment. Si vous désirez emménager vous-même dans votre résidence-service d’ici 20 ans, de nouveaux frais feront peut-être leur apparition. Tout dépend de la qualité de construction des appartements, critère sur lequel vous n’avez aucune emprise. Si ce dernier se révèle insuffisant, les frais risqueront d’augmenter avec le temps, au détriment de votre rendement. La qualité de votre gestionnaire est essentielle. S’il fait faillite, vous aurez irrémédiablement perdu votre argent.

Qu’est-ce qu’un bon investissement ?

Venez en discuter avec nos experts en immobilier

Partager cet article
Inscrivez-vous pour les dernières nouvelles
Sluiten Plus d'information
Inscrivez-vous à notre newsletter !

Restez informé des dernières nouvelles. Inscrivez-vous maintenant à notre newsletter !

Spontane Sollicitatie

  • Déposer les fichiers ici ou
    Types de fichiers acceptés : doc, docx, pdf.

    Demandez plus d'information

    Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons le plus vite possible.

    • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

    Demandez plus d'information

    Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons le plus vite possible.

    • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
    Antonissen utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur. À l’aide des cookies, des tiers et nous examinons votre comportement de surf sur notre site Internet. Nous utilisons ces informations pour vous montrer des publicités sur mesure en fonction de vos intérêts. En cliquant sur « Ok », vous acceptez l’usage des cookies. Plus d’infos ? Consultez notre politique sur les cookies. Ok, je suis d’accord